Qu'est-ce que l'atopie ?

Qu'est-ce que l'atopie ? Comprendre facilement

Qu'est-ce que l'atopie ?

Une définition simple de l'atopie

L’atopie est une hypersensibilité à l’environnement, d’origine génétique. Pour des raisons multiples et complexes, le corps réagit excessivement à certains allergènes et irritants comme les poussières, pollens, etc. L’atopie peut s’exprimer sous la forme de l’asthme, l’eczéma ou encore le “rhume des foins”.

Une hypersensibilité à l'environnement

Poils d'animaux, poussière, pollens...

On rencontre tous des allergènes au quotidien, que ce soit la poussière, les pollens ou encore les poils d'animaux. Chez la plupart des gens, ils ne provoquent aucune réaction. Chez un atopique, il y a en revanche une réponse immunitaire excessive : le corps “se défend trop”. L'atopie est un terrain, une prédisposition à réagir plus fortement que la plupart des gens à son environnement.

En pratique, l'atopie correspond au fait de posséder et de produire de manière trop importante des anticorps spécifiques, appelés immunoglobulines E (IgE), qui vont donc apporter une réponse excessive aux éléments de l'environnement.

Asthme, eczéma, “rhume des foins”...

L'atopie peut se manifester de plusieurs façons différentes, selon la ou les parties du corps qui réagissent excessivement.

En pratique, elle peut toucher :

  • la peau : en développant un eczéma atopique
  • les poumons : c'est l’asthme
  • les yeux : il s’agit de conjonctivite allergique
  • le nez : c’est la rhinite allergique, le célèbre “rhume des foins”

Si vous avez l'un de ces troubles, cela révèle que vous êtes atopique. On reste atopique toute sa vie (c'est un terrain), mais on n'aura pas forcément toutes ces manifestations ni “pour toujours”. Certaines personnes vont avoir de l'asthme et jamais d'eczéma, ou le rhume des foins, mais pas d'asthme.

La marche atopique

Lorsque ces troubles se déclenchent les uns après les autres, on parle de marche atopique. Cette succession est en effet prévisible, au sens où elle suit généralement un ordre type : d’abord l’eczéma atopique, puis l’asthme et enfin la rhinite et la conjonctivite.

Parfois, les maladies atopiques alternent, ou évoluent en parallèle.

On peut aussi découvrir son atopie avec de l'eczéma sans que jamais ne se lance la marche atopique.

C'est de famille ? Le terrain génétique

Cette hypersensibilité à l'environnement a une origine génétique. Dans une même famille, il y a souvent plusieurs personnes atopiques : la maman, le papa, ou encore un frère ou une sœur.

Les facteurs génétiques responsables de l'atopie ont un impact :

  • sur les réactions de défense (le corps réagit plus fortement à son environnement)
  • sur la structure de la peau (plus sèche, plus sensible, sa fonction de barrière est altérée)

La peau atopique & l'eczéma

Parce que l'atopie est liée à des réactions immunitaires plus fortes et qu'elle a un impact sur la structure de la peau (entre autres), elle conduit souvent à de l'eczéma. La peau atopique est dysfonctionnelle et s'enflamme trop facilement.

C'est d'ailleurs en général le premier signe, souvent chez le nourrisson. Heureusement, l'eczéma atopique disparaît souvent de lui-même avant l'âge adulte.

Une peau qui protège moins

Normalement, la peau doit faire barrière aux éléments extérieurs à notre corps. Mais la structure de la peau atopique est modifiée : pas assez grasse et trop sèche, pas assez acide, elle est plus poreuse. Résultat, elle laisse pénétrer plus d'allergènes et d'irritants (qui viennent de la poussière, d'une lessive agressive, d'un poil d'animal...). C'est en partie la cause de l'eczéma atopique.

Une peau qui réagit trop

Comme on le disait plus haut, la peau atopique est aussi une peau qui réagit trop : elle est hyper réactive, sa réaction immunitaire est disproportionnée. Pas de chance, car elle laisse en plus les allergènes et les irritants entrer plus facilement. Résultat : c'est l'inflammation, qui se traduit par l’eczéma.

La peau atopique n'est pas littéralement une peau allergique. Par contre, elle a plus de chance de développer des allergies, et donc un eczéma de contact. Il faut y penser au moment de choisir son métier.