Comprendre l’eczéma

Comprendre l’eczéma

Comprendre l’eczéma

Qu'est-ce que l'eczéma et quelles sont ses causes ?

Cette maladie de peau peut toucher des personnes de tous les âges. Vous l'avez sûrement déjà croisée dans votre entourage puisqu'elle est très fréquente, surtout chez les enfants : 1 enfant sur 5 est touché.

Heureusement l'eczéma est le plus souvent bénin et n'est pas contagieux. Ce qui n'empêche pas de vouloir en soulager les désagréments et de prendre la mesure de l'impact psychologique qu'il peut avoir.

Comment savoir si on a de l'eczéma ?

À quoi reconnaît-on l'eczéma ?

L'eczéma est une inflammation de la peau, et c'est une inflammation qui démange. Son premier signe distinctif, c'est donc l'envie, souvent féroce, de se gratter, mais ce n'est pas le seul symptôme.

L'eczéma prend la forme de plaques rouges. À noter que les contours de ces plaques ne sont pas nets : il est difficile de leur donner une limite exacte (ce qui permet d'aider à le différencier du psoriasis par exemple).

L'allure des plaques évolue dans le temps et en fonction de la sévérité de l'eczéma. Elles sont souvent gonflées au début, avec parfois de petites cloques en surface qui s’ouvrent. Alors elles peuvent suinter puis croûter. Elles peuvent aussi s'épaissir et devenir rugueuses et très sèches avec, parfois même, des crevasses douloureuses.

Dans le cas d'un eczéma atopique, les plaques sont associées à une sécheresse de la peau.

Liste de tous les symptômes associés à l'eczéma

  • Des plaques rouges (érythème)
  • Des démangeaisons
  • Des gonflements (oedème)
  • De petites cloques (vésicules)
  • Des suintements (par rupture des vésicules)
  • Un épaississement de la peau (lichénification)
  • Des marques de grattage (excoriations)
  • Des croûtes
  • Une peau sèche (pour l’eczéma atopique)

Les symptômes de l'eczéma ne surviennent pas nécessairement tous, ni au même moment.

Selon leur emplacement, les plaques vont donner de précieux renseignements sur la cause de l'eczéma.

Quelles sont les causes de l'eczéma ?

Les 3 grandes origines de l'eczéma

L'eczéma n'est pas une maladie contagieuse, c'est l'une des premières choses à retenir tant il existe d'idées fausses à son sujet. Or pour adopter les bons gestes, mais aussi réussir à rétablir les vérités, mieux vaut bien connaître connaître les différents eczémas.

Commençons avec les causes. L'eczéma peut avoir trois origines différentes : un terrain atopique, une allergie de contact ou, parfois même une simple irritation.

Chacun de ces trois types d'eczéma peut se rencontrer à tout âge, même si l'on n'aborde pas de la même façon l'eczéma de bébé que celui de l'enfant ou celui de l'adulte.

Le terrain atopique : c’est génétique

Une hypersensibilité à son environnement

Les personnes ayant un terrain atopique peuvent voir apparaître, le plus souvent dès les premiers mois de leur vie, un eczéma dit eczéma atopique. C’est une alternance de crises et de périodes de rémission qui peut durer plusieurs années, parfois toute une vie (c'est rare).

Cet eczéma apparaît à cause d'une peau dysfonctionnelle qui ne joue plus son rôle de barrière correctement et qui s'enflamme plus facilement.

L'eczéma atopique ne se guérit pas, mais les crises disparaissent souvent d'elles-mêmes au bout de quelques années.

Image
atopic eczema

Quel est ce fameux terrain atopique ?

C'est une hypersensibilité à l'environnement, qui a une origine génétique. On trouve donc souvent d'autres personnes atopiques dans la famille. L'atopie n'est pas seulement la cause de l'eczéma : cette sensibilité accrue est aussi à l'origine de l'asthme, ou du rhume des foins (rhinite allergique).

Concrètement, qu'est-ce qui provoque l'eczéma atopique ?

Prendre l’avis d’un dermatologue permet de se donner toutes les chances pour détecter facilement l’origine atopique de l’eczéma. Il est souvent beaucoup plus difficile en revanche de déterminer ce qui entraîne les crises en tant que telles. Pourquoi de si longs mois de répit pour soudain voir l'eczéma revenir ? Pourquoi hier et pas aujourd'hui ? Il se trouve qu'en pratique, les déclencheurs de l'inflammation peuvent être très nombreux et souvent combinés. Autrement dit il n'y a pas un coupable unique, mais plusieurs.

Voici les facteurs déclenchants ou qui peuvent aggraver l’eczéma atopique (tous ne font pas l'unanimité, la recherche avance encore chaque jour sur ce sujet) :

  • climat
  • pollution
  • changements de température
  • certains vêtements
  • sueur
  • stress
  • allergènes
  • microbes
  • grattage

L'allergie de contact

Un eczéma est apparu sur le lobe de l'oreille alors que vous portiez des boucles fantaisie ? C'est sûrement une réaction allergique. En tant que coiffeur, vous souffrez d'eczéma au niveau des mains ? C'est sûrement une allergie, due au contact avec des produits de coiffure. En effet, de nombreux eczémas de contact, surtout ceux apparaissant au niveau des mains, sont dus à un contact avec une substance manipulée dans le cadre d’une activité professionnelle.

Vous l'avez compris, certains eczémas ont pour cause une allergique de contact. Le responsable peut être un produit comme un produit de toilette ou une teinture pour les cheveux, mais aussi un objet comme un instrument de musique, des chaussures ou même un pansement.

La bonne nouvelle, c'est que cet eczéma est réversible. Il suffit de mettre à distance le responsable et tous les produits qui contiennent l'allergène pour revenir à la normale. Bien sûr, il faudra consulter pour identifier et confirmer l'allergie grâce à des tests d’allergologie.

Image
Allergie de contact

Pensez aux contacts indirects

Imaginez une maman qui a utilisé une crème pour les mains. Quelque heures plus tard, son bébé est couvert de plaques rouges. Il a fait une allergie au produit cosmétique de sa maman, qui le touche naturellement de nombreuses fois par jour. Le contact avec l'allergène est indirect puisqu'il s'est fait par l'intermédiaire de la maman.

Parfois, c'est l'air qui transporte un allergène jusqu'à notre peau, ou même nos propres mains (on peut avoir un eczéma au cou si l'on est allergique au vernis que l'on porte sur les ongles, et que l’on s’est touché le cou).

L'irritation

Toutes les réactions de la peau à un produit ou un objet ne sont pas des allergies de contact. Surtout aux mains, où il peut s'agir d'une simple irritation due par exemple à des détergents ou des dégraissants. On parle d'eczéma irritatif.

Pour certains scientifiques, il ne s'agit pas d'un eczéma, mais d'une simple dermite d'irritation : les classifications ne sont pas universelles.

Des rougeurs peuvent aussi être le signe d'une simple irritation, sans véritable eczéma, notamment avec les produits de toilette…

Adieu les idées reçues

L'eczéma n’est pas dû à une mauvaise hygiène, ni à une contamination, ni à un parasite, ni même au stress (il ne fait que l'aggraver).

Les maladies les plus confondues avec l'eczéma

Ces maladies sont les plus fréquemment prises pour de l'eczéma, car elles ont toutes en commun la présence de démangeaisons et/ou de plaques sur la peau :

  • La gale
  • Le psoriasis
  • La dermatite séborrhéique
  • Certaines mycoses
  • D’autres maladies plus rares (dermatite herpétiforme, mycosis fongoïde…)

Eczéma ou pas ? Voici les grandes différences entre l’eczéma et ces maladies.