Les complications de l'eczéma atopique

Quelles sont les complications de l'eczéma atopique ?

Les complications de l'eczéma atopique

L'eczéma peut-il s’aggraver?

Dans la majorité des cas, l'eczéma reste bénin : certes les démangeaisons sont très inconfortables et l'impact psychologique peut être important, mais l'eczéma ne représente pas un danger vital pour la santé. D'autant qu'on arrive à le soulager grâce aux traitements et en adaptant un peu son mode de vie.

Dans de rares cas, il peut se compliquer et évoluer vers une forme plus grave.

Les complications de l'eczéma atopique

Cas 1 : l'eczéma peut se généraliser

L'eczéma généralisé est très rare. C'est un eczéma qui s'étend sur presque la totalité du corps : plus de 90%. Les rougeurs s'accompagnent de desquamation, mais aussi parfois de très fortes démangeaisons (prurit) et d'un oedème. Ce syndrome représente une urgence dermatologique, qui entraîne une hospitalisation.

L'eczéma généralisé est aussi appelé érythrodermie d’eczéma.

Cas 2 : l'eczéma peut entraîner une infection ou une surinfection

La peau atopique est fragilisée et plus sensible aux infections bactériennes et virales

Infection ou surinfection par des bactéries

Les lésions de grattage de l'eczéma peuvent provoquer une surinfection bactérienne, le plus souvent causée par le staphylocoque doré.

Des suintements jaunes apparaissent, les croûtes deviennent jaunâtres et les plaques sont plus douloureuses ? Consultez un médecin, car il est fort probable qu'un traitement antibiotique doive être rapidement prescrit.

Infections ou surinfection par des virus

Molluscum contagiosum

Ce virus n'a besoin que d'une petite plaie ou d'une petite égratignure pour coloniser la peau. Parfois, ce sont donc les lésions liées au grattage qui lui servent de “porte d'entrée”. Il entraîne alors une éruption de petites verrues rondes sur la peau, rosée ou de même couleur que la peau, de la taille d'un grain de riz.

Herpès

L'apparition de petites bulles sur les rougeurs de l'eczéma et un changement de l'état général peut évoquer une surinfection liée à l'herpès. En effet, ce dernier peut compliquer les lésions de l'eczéma. Un traitement antiviral sera alors nécessaire.

Comment éviter les complications de son eczéma?

Éviter de se gratter

Plus on se gratte, plus on augmente le risque d'infection ou de surinfection, puisque l'on crée des lésions sur la peau, qui est fragilisée. D'où l'importance d'éviter le grattage et de garder les ongles courts, par exemple, pour qu'il n'y ait aucun risque ! 

Difficile de résister ? Voici des astuces et des conseils qui aident à moins se gratter.

Éviter le contact avec des personnes porteuses de “boutons de fièvre”

L’herpès des lèvres peut provoquer une surinfection de l’eczéma par le virus qui peut être grave si l’eczéma est étendu. Pour cette raison, on recommande de se tenir éloigné des personnes ayant un herpès labial.

Protéger la peau atopique

Si l'eczéma est d'origine atopique, c'est que la barrière cutanée est plus perméable. Il faut l'aider à se reconstruire au maximum pour éviter les complications. Pensez à bien appliquer votre émollient !

L'eczéma peut avoir un impact psychologique

Parce qu'il est visible et qu'il fait encore l'objet de trop nombreux préjugés, mais aussi parce que les démangeaisons peuvent être particulièrement inconfortables, l'eczéma peut fortement altérer la qualité du patient. Il faut savoir être à l'écoute de cette souffrance psychologique due à l'eczéma : il existe des moyens pour l'apaiser elle aussi quand elle se présente.