Eczéma et cicatrices

L’eczéma laisse-t-il des cicatrices ?

Eczéma et cicatrices

Habituellement l'eczéma ne laisse pas de traces

L’eczéma est une maladie inflammatoire de la peau qui se caractérise par des altérations de la partie toute superficielle de la peau qu’on appelle l’épiderme. Celui-ci est constitué de cellules empilées les unes sur les autres et on le compare souvent à un mur de briques. C’est ce mur qui est altéré par l’eczéma qui distend les espaces entre les cellules et aboutit à la formation de vésicules qui correspondent aux petites « cloques » visibles sur les plaques d’eczéma lors de poussées. L’épiderme a la faculté de se reconstruire complètement et c’est pourquoi il redevient tout à fait normal lorsque la poussée d’eczéma est guérie. L’eczéma ne laisse donc pas de cicatrices.

Cependant, quelques traces peuvent parfois persister

  • A l’endroit des plaques d’eczéma qui ont guéri, particulièrement sur les peaux foncées ou lorsqu’il y a eu exposition au soleil, peuvent persister des plaques blanches dues à une dépigmentation de la peau secondaire à l’inflammation. Mais celles-ci sont transitoires et la peau redevient normale en quelques semaines spontanément ou après exposition solaire.
     
  • Lorsque les plaques d’eczéma persistent, elles ont tendance à s’épaissir. Ceci se voit surtout sur les localisations fréquentes de l’eczéma atopique telles que les poignets, les chevilles, les plis des coudes et des genoux. De plus, le grattage favorise cet épaississement qui lui-même est source de démangeaisons. C’est un véritable cercle vicieux qui s’installe alors. Avec le temps, même si l’eczéma est guéri, une peau épaissie, parfois un peu plus foncée avec des stries visibles en surface peut persister. Elle a tendance à s’atténuer avec l’âge. Ceci peut être prévenu par une corticothérapie locale dès les premières poussées.

Certaines complications peuvent laisser des cicatrices

Celles-ci sont toutefois exceptionnelles.

Il peut arriver que l’eczéma se surinfecte avec des germes bactériens comme le staphylocoque ou le streptocoque ou encore avec le virus de l’herpès. Là encore habituellement la guérison de cet impétigo ou de cet herpès se fait habituellement sans cicatrices car l’atteinte ne concerne que l’épiderme. Néanmoins, si le grattage est trop important ou si l’infection est plus profonde, peuvent alors persister des cicatrices, comme cela se voit parfois après une varicelle.

 

 

Par le Dr Martine Avenel-Audran - Dermatologue à Angers

Beauté
Eczéma : quels soins beauté pour le corps ?
Lire plus
Beauté
Eczéma : quels soins pour les cheveux ?
Lire plus
Beauté
Eczéma : le maquillage et les soins pour le visage
Lire plus