Eczéma et vaccin : faut-il avoir peur de se faire vacciner ?

Eczéma et vaccin : faut-il avoir peur de se faire vacciner ?

Eczéma et vaccination

Non. Il n'y a aucune raison d'éviter les vaccins.

Rassurez-vous : l'eczéma atopique n'empêche pas du tout de se faire vacciner. Il est juste conseillé d'éviter le vaccin en pleine poussée, le corps étant déjà bien occupé avec la crise d'eczéma.

Vaccinez pour protéger !

Les vaccins ne sont pas contre-indiqués

Il n'y a pas de raison particulière de ne pas se faire vacciner quand on est atteint d'eczéma atopique. Au contraire, il faut suivre le cursus de vaccination préconisé chez l’enfant pour être correctement protégé. Les vaccins obligatoires comme les vaccins non obligatoires peuvent empêcher des maladies graves : les deux types de vaccins sont recommandés. Vaccinez les petits porteurs d’eczéma, cela ne peut que leur rendre service, eux qui sont des êtres sensibles surtout aux infections.

Il est normal d'observer une petite poussée

Ce n'est pas toujours le cas, mais c'est possible au moment de la vaccination. L'immunité est stimulée pour fabriquer des anticorps contre le vaccin, or ce sont précisément les mécanismes de l'immunité qui entrent aussi en jeu dans l'eczéma atopique. Pas d'inquiétude donc s'il y a une petite crise d'eczéma, c'est simplement que la peau était doublement “prête à réagir” à son environnement.

“C'est simplement pour cette raison que l'on conseille de ne pas vacciner en pleine crise. Prenez l’avis de votre médecin pour décaler de quelques jours la vaccination. ”

Vaccination et allergie à l’œuf

Certains vaccins contiennent des protéines du blanc d'oeuf, d'où la question de se faire vacciner quand on est allergique à l'oeuf qui remonte souvent. La question ne se pose qu’en cas d’antécédent de réactions graves à l’ingestion d’oeufs. De toute façon, il existe des protocoles que tous les pédiatres connaissent, permettant de vacciner tous les enfants, même ceux qui sont allergiques à l’œuf sans provoquer de réaction.

En pratique que faire chez un allergique confirmé à l’œuf :

  • Vaccin « rougeole-oreillon-rubéole » : aucun problème, pas de précautions, même chez les grands allergiques.
  • Grippe : le médecin a le choix des marques, il prendra le vaccin où est notée la dose la plus faible en ovalbumine (demander au pharmacien)
  • Fièvre jaune : s’assurer aussi de la teneur en ovalbumine. Il faut aller dans des centres de vaccination spécialisés.
  • Rage : le vaccin français contre la rage est cultivé sur cellules Vero et non sur œuf, il peut être fait aux allergiques sans souci.
  • Encéphalite à tique (Ticovac®), on peut suivre la même précaution que pour la fièvre jaune.

La décision de ne pas vacciner un enfant malgré les recommandations du médecin est une prise de risque pour sa vie.

École
Eczéma atopique : bien le vivre à l'école
Lire plus