Qu'est-ce que l'eczéma atopique ?

Qu'est-ce que l'eczéma atopique ?

Le type d'eczéma le plus fréquent

Le type d'eczéma le plus fréquent

Les principaux symptômes de l'eczéma atopique sont des plaques rouges qui démangent et une peau sèche. Un autre signe distinctif est l'alternance de périodes de poussées et de rémissions.

Dans la plupart des cas, ce type d'eczéma apparaît dans l'enfance et disparaît généralement à l'âge adulte.

L'eczéma atopique n'est pas contagieux ; vous ne pouvez pas "l'attraper" ! En termes simples, cela signifie que la peau s'enflamme facilement. C'est pourquoi il est également connu sous le nom de dermatite atopique.

L'eczéma atopique est la manifestation cutanée de l'atopie, tout comme l'asthme est sa manifestation respiratoire

Reconnaître l'eczéma atopique

Une maladie chronique

On parle souvent de “crises d'eczéma”, car cette maladie est chronique. Les poussées d'eczéma sont suivies de périodes de rémission pendant lesquelles la maladie peut même se faire totalement oublier, jusqu'à la prochaine poussée.

L'eczéma atopique est héréditaire et diffère donc de l'eczéma de contact qui est acquis et peut être traité simplement en évitant l'agent déclencheur.

Les symptômes de l’eczéma atopique

Voici les symptômes de l'eczéma atopique, ou dermatite atopique :

Symptômes de l'eczéma atopique : les gonflements
Symptômes de l'eczéma atopique : les suintements
Symptômes de l'eczéma atopique : la peau sèche aussi appelée xérose
Symptômes de l'eczéma atopique : les suintements
Symptômes de l'eczéma atopique : l'érythème
Symptômes de l'eczéma atopique : l'excoriation

En permanence :

  • Une peau à tendance sèche ou très sèche

 

Par poussées :

  • Des plaques rouges
  • Des démangeaisons
  • Des suintements
  • Un épaississement de la peau (lichénification)
  • Des marques de grattage (excoriations)

 

Les symptômes d'une poussée sont toujours accompagnés de fortes démangeaisons qui empêchent de dormir et provoquent de l'irritabilité.

Pendant les phases de rémission, la peau reste sèche et tendue, jusqu'au point de démanger.

“Bien entendu, il faut penser à hydrater même pendant les périodes de répit, pour repousser l’apparition de la prochaine crise.”

"L’hydratation quotidienne de la peau est indispensable. Elle permet d’espacer les poussées”

La gravité des symptômes est très variable d'une personne à l'autre, mais l'inflammation se développe toujours dans le même ordre : érythème (rougeur) avec éventuellement un œdème (gonflement) > vésicules (petites cloques) > suintement (de l'ouverture des cloques) > croûtes

Il existe une appli mobile pour évaluer soi-même la sévérité et l’évolution de son eczéma au fil du temps.

Comment soigner l'eczéma ?

Il n'est pas possible de “traiter” un eczéma atopique pour s'en débarrasser, comme on guérirait d'une rage de dents par exemple. Mais il existe des traitements efficaces qui, quand ils sont bien suivis, apaisent les démangeaisons, guérissent les poussées et permettent de les espacer.

Comment évolue la maladie au fil des ans ?

Dans la plupart des cas, les poussées s'espacent et diminuent en intensité au fil du temps jusqu'à disparaître totalement avant l'âge adulte.

Les localisations

L'eczéma atopique apparaît sur différentes zones du corps selon l'âge de la personne. Quel est donc l'endroit le plus fréquent où apparaissent les plaques et les rougeurs ?

Avant 2 ans

Chez les bébés, l'eczéma atopique touche les zones charnues (joues, front), les bras et l'estomac.

De 2 à 15 ans

L'eczéma atopique apparaît dans les plis des coudes et des genoux ainsi que sur les mains et le visage (autour de la bouche, des paupières, derrière les oreilles).

Adolescent

Dans la majorité des cas, l'eczéma atopique tend à disparaître à l'adolescence.

Adulte

Si la dermatite atopique n'a pas disparu à l'âge adulte, on peut retrouver des plaques un peu partout mais sur le visage, le cou et les mains.

Y a-t-il une différence entre eczéma atopique et dermatite atopique ?

Aucune. Les deux termes désignent exactement la même chose. Mais les mots eczéma, atopie et dermatite, quand ils sont utilisés seuls, renvoient bien à des choses différentes et beaucoup plus larges.

  • Eczéma : inflammation cutanée accompagnée de démangeaisons
  • Atopie : terrain génétique avec hypersensibilité à l'environnement
  • Dermatite : inflammation de la peau

Les causes de l'eczéma atopique

On entend beaucoup de choses sur l’eczéma atopique. Heureusement la science a énormément avancé et l'on commence à mieux connaître cette maladie.

Il est important de distinguer la cause des facteurs déclenchants.

A quoi est dû l’eczéma atopique ?

  • Des facteurs génétiques qui ont un impact à la fois sur la structure de la peau et sur ses réactions de défense face à l’environnement, c’est le “terrain atopique”
     
  • Des facteurs environnementaux déclenchant des poussées sur ce terrain atopique.
Prédisposition génétique

Prédisposition génétique

Sensibilité à l’environnement

Sensibilité à l’environnement

Terrain atopique

Terrain atopique

La cause fondamentale : une peau atopique

Une peau dysfonctionnelle

Chez tout le monde, la peau agit comme une barrière. Elle bloque les UV, les particules de pollutions, les allergènes ou même le chlore à la piscine... Bref, elle nous protège. Mais la peau atopique est une peau fragilisée, qui n'opère plus correctement. Elle a deux grands dysfonctionnements qui se combinent et conduisent aux fameuses rougeurs et démangeaisons.

1. Elle protège moins

La peau atopique n'arrive plus bien à assurer sa fonction barrière et devient plus perméable aux substances irritantes et aux allergènes de l’environnement. Les éléments indésirables rentrent plus facilement.

2. Elle réagit trop

Elle est aussi hypersensible à son environnement. Ainsi quand les allergènes ou les substances irritantes pénètrent, elle s'enflamme très facilement.

La cause fondamentale : une peau atopique

La peau s'enflamme en raison de sa réponse immunitaire excessive. En fait, les personnes atteintes d'atopie surproduisent des anticorps appelés Immunoglobulines E (IgE), ce qui les rend plus réactives aux allergènes. Cependant, l'eczéma atopique n'est pas techniquement une allergie.

La peau atopique : une peau très sèche

Parce que cette peau est plus perméable, elle laisse aussi l'eau s'évaporer plus facilement. Du coup elle sèche. C'est l'une des raisons pour lesquelles les soins hydratants apaisent l'eczéma.

La prédisposition génétique

Lorsqu'on est atopique, on présente une hypersensibilité à son environnement et aux différents allergènes qu'il contient. Le terrain atopique, cette prédisposition à réagir excessivement à son environnement, est d'origine génétique.

“Si l'un des parents est atteint, l'enfant a plus de risque d'avoir la maladie, encore plus si ses deux parents sont concernés. Il y a donc bien une forme d'hérédité”.

50% DE RISQUE QUAND UN DES PARENTS EST ATTEINT

L'atopie peut se manifester de différentes manières. Certaines personnes souffrent d'asthme, d'autres de rhume des foins, d'autres encore d'eczéma... Les manifestations atopiques ont tendance à apparaître chez une même personne dans un ordre précis. Ce phénomène est connu sous le nom de "Marche atopique".

Les différentes manifestations de l'atopie : eczéma atopique/asthme/allergie alimentaire/rhinite - conjonctivite allergique
schema

Les facteurs déclenchants et aggravants

On peut réussir à mieux anticiper les crises si l'on comprend mieux ce qui les déclenche ou les aggrave. Toutefois c'est bien souvent une combinaison complexe et difficile à identifier. Voici les facteurs qui sont soupçonnés de pouvoir entrer en jeu d’une façon ou d’une autre (à noter que tous ne font pas consensus dans la communauté scientifique ) :

  • climat
  • pollution
  • changements de température
  • certains vêtements
  • sueur
  • certains aliments
  • stress
  • allergènes
  • microbes
  • grattage

Qui est touché par l'eczéma atopique ?

Les enfants sont les plus touchés

La maladie se déclare en général très tôt, avant l’âge de trois mois en moyenne. Comme elle disparaît généralement après quelques années, ce sont les enfants qui sont les plus touchés. Et ils le sont de plus en plus !

1 ENFANT DE MOINS DE 7 ANS SUR 5 ATTEINT

“Certains enfants ont plus de risques d'être atteints que d'autres puisqu’il y a une prédisposition génétique”.

Dans les pays industrialisés, un problème de santé publique

Il y a 30 ans, il y avait trois fois moins de cas d'eczéma atopique. La maladie touche de plus en plus de personnes, en particulier dans les pays industrialisés et plus encore dans les villes.

Pourquoi cette accélération ? Tout d'abord parce que de nombreux facteurs aggravants comme, la pollution par exemple, se combinent dans les modes de vie urbains et contemporains.

En parallèle, l'hygiène excessive et le fait que nos environnements soient de plus en plus aseptisés a probablement un rôle dans cette augmentation.

Quel lien avec le fait de vivre dans des milieux aseptisés ? Le système immunitaire est peu sollicité à combattre les infections, mais il peut surréagir à certains allergènes.