Tabac et eczéma

Tabac et eczéma

Tabac et eczéma

Il ne fait plus aucun doute pour personne que le tabac a des effets négatifs pour la santé :

cancer du poumon, du sein, du col de l’utérus, de la vessie, atteinte des artères, risques cardiaques …

Voilà une entrée en matière qui malheureusement se heurte à une addiction parmi les plus difficiles à se défaire et qui est devenue un vrai problème de santé publique.

Quels effets sur la peau ?

Les effets sur la peau sont de découverte plus récente. Là aussi, la liste est longue.

  • Vieillissement de la peau du visage accéléré, rides, peau grisâtre et épaissie,
  • Lésions pré-cancéreuses puis cancéreuses surtout au niveau des lèvres et autour de la bouche
  • Formation de kystes derrière les oreilles
  • Acné
  • Retard à la cicatrisation

Les femmes y sont plus sensibles que les hommes.

Quel lien avec l'eczéma ?

Le lien avec l’eczéma est encore plus récent

Quand on examine le nombre d’articles publiés dans la presse scientifique, l’association tabac/ eczéma rassemble 472 articles en 50 ans pour 250 dans les 10 dernières années. Le lien est donc bien manifeste. Que disent ces articles :

  • Le tabac peut favoriser la survenue des poussées d’eczéma
  • Le tabagisme de la femme enceinte favorise le risque d’eczéma chez son bébé
  • Le tabagisme des parents favorise le risque d’eczéma chez leur bébé
  • Le tabac aggrave l’eczéma des mains

Toutes ces notions semblent bien établies :

Le tabac est une substance irritante, polluante, qui au même titre que la pollution pénètre la peau atopique dont l’anomalie de la barrière est d’être trop perméable. Il s’en suit la réponse du système immunitaire inflammatoire à l’origine de l’eczéma atopique.

Les recommandations formulées par les universitaires à l’échelle européenne sont d’informer les femmes enceintes et les futurs parents du lien entre leur tabagisme et le risque d’eczéma chez leur enfant. C’est le moment de renforcer tous les discours de prévention et d’aide à l’arrêt du tabac.

Quant à l’eczéma des mains, déjà favorisé par toutes les pratiques professionnelles allergisantes et irritantes, le tabac rajoute une dose d’irritation, de vieillissement et de retard à la cicatrisation.

 

La question actuellement en débat est le lien entre l’eczéma et les problèmes cardio-vasculaires :

Nous savons que l’eczéma a des conséquences du genre : troubles du sommeil, impact sur l’anxiété, dégradation de l’estime de soi, pouvant aller jusqu’au syndrome dépressif.

Mais le fait que les patients atopiques aient un risque plus élevé que les non atopiques à faire des accidents cardio-vasculaires restent un sujet de recherche. Est-ce directement lié par le niveau d’inflammation, est-ce lié à des facteurs de risques personnels comme le manque de sport, une hygiène alimentaire déséquilibrée, l’obésité… ? La raison reste pour l’instant floue, mais pour rassurer le lecteur ce lien ne concerne que les patients atopiques adultes atteints d’une dermatite atopique sévère.

Conclusion

Que le tabagisme soit actif ou passif, il peut entretenir l’eczéma et favoriser le risque d’eczéma chez le bébé.

Par le Dr Magali Bourrel-Bouttaz - Dermatologue, Ecole de l’Atopie, Hôpital Lyon Sud

Mode de vie
Mode de vie et eczéma
Lire plus
Alimentation
Alimentation et eczéma
Lire plus
Allergies
Peut-on avoir un chien ou un chat si on a de l'eczéma atopique ?
Lire plus